Faire la mise au point en manuel ou dompter l'autofocus ?

Écrit par
Le 11 Juillet 2017 à 12:19
Maitriser la mise au point avec l'autofocus ou passer en manuel, c'est un choix cornélien que tous les débutants en photo se pose. Voici la réponse.

Focus manuel ou focus automatique ?

La mise au point est une question introduite dans le guide des expressions en photo et concerne la zone qui sera nette. Il existe deux manières de définir la zone de mise au point avec chacune leurs avantages et inconvénients. Souvenez-vous, en mode automatique, c'est l'appareil qui décide. En mode manuel, c'est vous qui décidez.

Les appareils avec leurs objectifs compatibles proposent 3 modes de focus suivants, dont deux automatiques :

  • AF-S : Pour les sujets immobiles. Appuis mi-course, MAP verrouillée sur la distance sélectionnée, bip.
  • AF-C ou Ai-servo : MAP modifiée en permanence, la distance s'adapte sur le sujet en mouvement.
  • M ou MF : Manuel, s'ajuste avec la bague de l'objectif.

Le choix du mode de focus s'effectue soit sur le fut de l'objectif, soit sur le boitier.

---

Pourquoi faut-il "Faire la MAP" en manuel

Le focus manuel a son intérêt pour photographier plusieurs fois une même scène en effectuant différents réglages que l'on ajuste sur l'instant en fonction du rendu que l'on souhaite.
Il s'utilise aussi pour construire sa composition et obtenir un effet précis comme ceux que vous pouvez découvrir et tester en suivant nos lien en pied de l'article.
Il s'utilise aussi en vidéo pour éviter le rendu déconcertant de l'autofocus qui patine et qui est parfois bruyant. Réaliser la mise au point en manuel est à la portée de tous :

  1. Réglez le viseur à votre vue si cela est possible.
  2. Assurez-vous d'être en mode manuel (M ou MF).
  3. Tournez la bague de mise au point la plus proche de la lentille externe de l'objectif jusqu'à voir net le sujet souhaité.
  4. En liveview à l'écran, vous pouvez contrôler l'aperçu en zoomant sur la zone concernée avec le bouton qui ressemble à un damier, voire activer l'assistant "focus peaking" qui indique les pixels nets en orange ou bleu suivant les paramètres définis.

Certains appareils grand public comme les compacts peuvent être dépourvus de bague de mise au point. Dans ce cas pour progresser en photo il est fortement recommandé de s'orienter vers d'autres appareils de gamme supérieure ou s ou vers d'autres catégories d'appareils photos qui laissent plus de possibilités aux réglages manuels.

Comment dompter l'autofocus ?

L'autofocus est une fonctionnalité de l'appareil qui se charge d'effectuer la mise au point tout seul. L'image fournie par le capteur est analysée par un CPU qui indique à un Servo le déplacement des optiques motorisées à suivre pour que la convergence arrive précisément à la surface du capteur.

L'utilisateur apprécie de ne pas avoir à se soucier de rentrer dans le jeu des réglages manuel mais bien souvent il frustré par son usage, surtout s'il ne maitrise pas leur fonctionnement et ses limites.
L'autofocus ne fonctionne pas si le ou les sujets manque(nt) de contraste et si la lumière est insuffisante. De même, si la lumière est faible, la prise de vue se fera à grande ouverture et donc avec une petite profondeur de champ. La zone sélectionnée dans le viseur n'étant pas totalement identique à celle de la cellule active sur le capteur, la mise au point se fait sur une zone proche et la zone sélectionnée qui peut alors se trouver hors de la zone de netteté. Pour éviter ces frustrations et vous assurer de faire de belles photos en Autofocus, vous pouvez :

  1. Déjà, assurez-vous d'être en mode autofocus (Af, M/A).
  2. Sélectionner le mode d'autofocus désiré (AF-S pour les sujets statiques ou AF-C pour les sujets en mouvement).
  3. Sélectionner le type d'autofocus (collimateur central, nuage resserré, nuage étendu, etc).
  4. Superposez au moins 1 collimateur sur une zone que vous voulez net. Il devra être le plus prêt possible du sujet. Un collimateur est une petite forme géométrique situé dans le viseur qui représente les cellules du capteur qui peuvent être actives pour détecter les objets.

 

A savoir avant de se lancer :

  • En mode AF-S, à mi pression, le collimateur actif s'illumine en rouge ou noir s'accompagne d'un bip.
  • En mode AF-C, la mise au point est continue, il n'y a pas de clignotement ni de bip.
  • En mode sélection manuel du collimateur ce n'est plus l'autofocus qui fait ce qu'il veut mais c'est le photographe qui choisit quel collimateur sera actif, via la molette.
  • Les collimateurs horizontaux captent mieux les lignes verticales, et les collimateurs verticaux les lignes horizontales.
  • Les collimateurs carrés captent aussi bien chacune des lignes. Le collimateur central est donc souvent plus efficace pour la mise au point en automatique.
Aucun commentaire
0
vote
Répondre Aucune réponse