Comprendre le fonctionnement d'un appareil photo pour apprendre à bien exposer

Écrit par
Le 28 Juin 2017 à 14:50
Quels sont les principaux éléments qui composent un appareil photo, et quels sont les grand principes de fonctionnement.

Présentation et rôle des principaux composants d'un appareil photo

Surface sensible, généralement un capteur

Un appareil photo possède une surface sensible pour capter et enregistrer la lumière qui lui est présentée dans une petite chambre noire.

Cette surface photosensible peut être soit analogique avec un enregistement sur pellicule et développement par émulsion, soit numérique avec un capteur et un enregistrement sur carte mémoire.

Objectif photo

L'objectif photo peut être fixe ou amovible. Son rôle est de faire rentrer beaucoup de lumière à la fois, ce qui évite d'exposer sur des poses longues par rapport à si l'on ne disposait que d'un simple petit trou. La qualité de l'image est améliorée par la présence de multiples lentilles.

Obturateur

L'obturateur est un dispositif mobile qui dévoile la lumière au capteur suivant un temps donné. Il contrôle le temps d'exposition du capteur à la lumière. Dans le vocabulaire, ce temps d'exposition est généralement appelé vitesse d'exposition.

Diaphragme

Le diaphragme est un dispositif qui permet de régler la quantité de lumière entrante et la profondeur de champ.

Schéma d'un appareil photo : principe de fonctionnement

Appareil photo, cas de la visée reflex

L'autre élément quasi-incontournable sur un appareil photo est le viseur.

Un appareil dont le système optique offre le rendu instantané de la chambre photographique à l'aide d'un miroir mobile est un reflex.

Ce type de visée est particulièrement appréciée en photo pour sa qualité. L'image est lumineuse et richement détaillée.

Bien exposer

Vous savez maintenant que l'ouverture du diaphragme et que le temps d'exposition sont des paramètres importants pour obtenir la bonne quantité de lumière.

Sur un appareil, vous aurez un troisième paramètre de réglage, le choix de la sensibilité de la surface photo-sensible.

Bien exposer avec un appareil photo analogique

En analogique, pour ceux qui ont connu l'avant numérique, vous savez qu'il faut choisir une pellicule ASA.. combien déjà ? Cela dépend des conditions.


Plus la valeur est élevée (ex : ASA 400) et plus la pellicule sera sensible et adaptée aux scènes faiblement lumineuses. Cependant elle introduit un grain qui apporte un style à l'image.

Plus la valeur est basse (EX ASA 50) et moins la pellicule sera sensible. Pour une scène peu lumineuse il faudra alors augmenter le temps d'exposition et/ou l'ouverture pour inscrire suffisamment de lumière.

Bien exposer avec un appareil photo numérique

En numérique en gros ASA 400... revient à 400 ISO. Pas besoin de développer plus ici, retenez simplement qu'avec le numérique pas besoin de changer de pellicule, vous pouvez jouer sur le réglage de sensibilité du capteur avant chaque déclenchement.

Un gros avantage du numérique c'est qu'il est possible de monter bien au delà de 800 ISO au prix d'un bruit numérique peu esthétique qui apparait dans les zones sombres.

Si c'est encore confus, je vous invite à vous inscrire à ma séquence réussir la prise en main de votre appareil photo.

99Vues
0
Vote
Partager
Nico Camshoot

M'inscrire et tester les produits

CAMSHOOT fait parti du réseau de sites Social3W
Le concept du guide d'achat photo / vidéo :

En savoir plus
OU

Connexion

CamShoot est un site du réseau Social3W de 10 communautés

OU
Pas encore inscrit ? S'inscrire