Apprendre à exposer grâce à la vitesse d'ouverture, choisir le temps d'exposition

Écrit par
Le 30 Juin 2017 à 19:37
Réussir son exposition nécessite de contrôler la quantité de lumière rentrant dans le capteur, via le diaphragme et la vitesse d'obturation.

Shooter avec la bonne vitesse

 La vitesse est plus précisément le temps d'exposition, celui durant lequel le capteur est exposé à la lumière.

Vitesse = Temps d'obturation

La vitesse s'exprime en secondes et fractions de secondes. Ex : 30s, 1/125s

Elle sert à faire ressortir des effets de mouvement en photographie.

La vitesse, un des 3 paramètres de l'exposition

Souvenez-vous, la vitesse est l'un des 3 paramètres fondamentaux qui rentre en compte dans la gestion de l'exposition avec l'ouverture du diaphragme et la sensibilité ISO.

Modifier la vitesse c'est donc modifier le temps de pose.

Cela aura une incidence directe sur l'exposition.

Pour éviter une sous-exposition ou une sur-exposition, il faudra modifier l'ouverture du diaphragme ou la sensibilité ISO, voir les deux.

A titre de repère, sur les reflex, la vitesse et donc les poses longues s'étendent sur 60s et les poses rapides sur 1/8000s.
Sur les reflex entrée de gamme, la vitesse va de 30s à 1/4000s et la vitesse maximale peut descendre à 1/1000s sur les appareils plus basiques.

La vitesse est prise en charge en automatique dans les réglages A et P.

La vitesse est prise en charge en manuel dans les modes S (pour Speed, T ou Tv) et M. Ce mode est semi-automatique c'est-à-dire que vous définissez la vitesse, l'appareil choisira l'ouverture et la sensibilité.

 

Principe de fonctionnement de l'obturateur

Le capteur est exposé brièvement via un obturateur qui peut être mécanique dans le cas d'un reflex ou électronique dans le cas d'un hybride ou autre appareil photo numérique à miroir fixe.


Sur les ouvertures longues avec un reflex, le rideau s'ouvre pour exposer le capteur. Sur les ouvertures brèves au delà de 1/250s, un second rideau remonte avant même que le premier totalement ouvert.

Incidences de la vitesse sur le mouvement

Une vitesse élevée équivaut à un temps d'exposition bref et inversement. Maitriser le temps d'exposition est indispensable pour les photos qui impliquent un mouvement où une basse lumière.

  • A 1/2000s par exemple, les mouvements du corps humain sont nets.
  • A 1/5s, il y a de fortes chances d'obtenir un flou de mouvement.

Comment utiliser la vitesse pour faire ressortir l'effet de mouvement ? Exemple

Sur cette plage du Brésil avec une lumière marquée (dans la matinée mais pas loin de l'équateur) la scène bénéficie de conditions lumineuses pour photographier ce danseur de capoeira.

Inutile de monter la valeur ISO.
Je peux donc fermer le diaphragme.


Réglages : f/7,1, 1/800s, ISO 200, 14 mm

Cet autre cliché est pris avec une exposition plus brève mais un diaphragme ouvert en grand pour compenser le temps d'exposition bref.


Réglages : f/3.5, 1/2500s, ISO 200, 14 mm

 

Apprendre à utiliser la vitesse pour restituer le mouvement

Je vous renvoie vers ces deux techniques utilisant la vitesse pour créer vos effets de flou mouvement.

Je vous invite à découvrir comment exploiter un temps de pose long pour créer des effets de filé en photo nocturne grâce à ce tuto de photo circumpolaire.

Dans certains cas comme en plein jour et en coucher de soleil, vous pourrez recourir aux filtre neutres pour faire apparaitre ou disparaitre un mouvement. Je vous livre ici comment se servir d'un filtre neutre.

L'exposition en basse lumière : pourquoi augmenter le temps de pose

Comme tout photographe qui se lance en photo en basse lumière, vous avez déjà dû produire des photos très pixélisées ou même floues. C'est courant surtout en photos de soirée.

La situation est la suivante : La scène est peu éclairée. Votre petit capteur a besoin de capter beaucoup de lumière. Bien souvent l'objectif n'est pas assez lumineux pour y parvenir. La lumière manque.

Les possibilités de réglages sont restreintes. Pour faire rentrer plus de lumière sur votre capteur, vous devez faire des choix.

Choisir c'est renoncer...

  • Renoncer à l'ouverture souhaitée (profondeur de champ)
  • Renoncer au faible bruit en augmentant les ISOs,
  • Renoncer à un peu de netteté en augmentant le temps de pose.

Le problème avec la basse lumière :

Avec une vitesse trop "lente" tout mouvement de l'appareil va générer un flou de bouger.

Avec une vitesse trop "rapide" vous devez ajuster les autres paramètres de l'exposition mais risquez d'introduire du bruit surtout sur les zones les plus sombres.

Le bruit, c'est franchement pas esthétique.

La vitesse apparait comme le facteur limitant. Augmenter le temps de pose serait votre seul solution pour conserver un minimum de qualité.

C'est là qu'entre en scène la stabilisation.

Astuces pour mieux exposer grâce à une meilleure stabilisation

Avec une meilleure stabilisation, la vitesse va devenir votre atout. Vous pouvez :

  • Apprendre à bien tenir son appareil comme vous avez pu le voir ou revoir au début de ma séquence Maitriser son appareil, c'est in-con-tour-nable !
  • Un support de stabilisation externe comme un monopode, un trépied, un beanbag, etc
  • La stabilisation de l'optique et/ou la stabilisation interne du capteur,
  • Réduire la dose de café,
  • voire utiliser un gyro-stabilisateur pour la vidéo.

La stabilisation embarquée dans le boitier et l'objectif permettent de gagner de 1 diaph à 5 diaphs soit jusqu'à 5 fois plus de quantité de lumière pour les dispositifs les plus performants !

Ces équipements donnent accès à des temps d'exposition plus longs ce qui fera toute la différence sur l'exposition en basse lumière.

Stabiliser son appareil permet de photographier en basse lumière parfois sans flash, d'éviter de monter trop dans les ISO et donc limiter le bruit numérique.

Maintenant que vous avez les grandes lignes, je vous invite à prendre votre appareil en mode priorité vitesse et de jouer sur le réglage de vitesse pour shooter des sujets en mouvement et stimuler votre créativité pour les figer de différentes manières !

Pour aller plus loin

Maintenant que vous connaissez plus que le nécessaire sur la vitesse en photographie, je vous invite à passer à l'action en vous inscrivant à ma séquence d'entrainement pour réussir la prise en main de son appareil photo quand on débute.

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article
(aucun vote)
130Vues
0
Vote
Partager

Nico Camshoot

M'inscrire et tester les produits

CAMSHOOT fait parti du réseau de sites Social3W
Le concept du guide d'achat photo / vidéo :

En savoir plus
OU
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation

Connexion

CamShoot est un site du réseau Social3W de 10 communautés

OU
Pas encore inscrit ? S'inscrire