Conseils et astuces pour débuter en photo de feu d'artifice

Écrit par
Le 12 Novembre 2018 à 10:54
Aujourd'hui je vous partage mon retour d'expérience en photographie de feu d'artifice.

Découvrir la photo de feu d'artifice

Nous avons tous révé de sortir de magnifiques photos, colorées, riches en détails, d'un instant que l'oeil ne peut saisir pleinement.

La photo de feu d'artifice, c'est une pratique de la photo de nuit, qui se pratique en saison d'été.
C'est une pratique de la photo qui utilise les techniques de pose longue.

Si c'est un vague concept dans votre tête, prennez quelques minutes, je vous expose en détail comment procéder dans la suite de cet article.

Si la technique de pose longue en photo de nuit vous intéresse, rendez-vous sur cet article pour découvrir les autres pratiques de la photo de nuit.

Le matériel pour la photo de feu d'artifice

Pour la photo de feu d'artifice, l'idéal est de réunir le matériel suivant :

  • Appareil photo capable d'autoriser une pose de plusieurs secondes. La plus part des appareils en dehors des compacts entrée de gamme. Pour de meilleurs résultats, je recommande de privilégier les appareils à "grand capteur", c'est-à-dire micro 4/3, APS-C et plein format.
  • Objectif "grand angle", un 28 mm en équivalent plein format sera à l'aise pour capter toute la scène. Un objectif 100 mm peut faire l'affaire, mais il demandera beauuucoup de recul.
  • Trépied, indispensable pour des images stables.
  • Idéalement un intervallomètre du boitier ou déclencheur déporté pour éviter tout mouvement parasite au déclenchement qui se traduirait par une perte de qualité d'image.

Remarquez que cette liste est la même pour les autres pratiques de photo en pose longue et photo nocturne. C'est déjà ça...

OK, c'est bien gentil mais comment on procède, concrètement ?

Cadrer en photo de feu d'artifice

A quelle distance se positionner ?
L'humain (optimiste) à une sérieuse tendance à sous estimer la hauteur de projection et l'envergure des ramifications du feu.

J'en ai fais les frais, vous allez comprendre pourquoi plus loin.

Donc se positionner loin pour avoir un minimum de recul. Au passage cela peut permettre d'améliorer la composition.

Quelle focale choisir ?
Comme pour un paysage, utiliser une focale courte pour un champ de vision large.

Celui qui ne peut pas se rapprocher suffisamment de la zone de tir pourra envisager d'utiliser un objectif trans-standard.

Le temps de pose en photo de feu d'artifice

Il y a plusieurs écoles. Voyons comment procéder, par tatonnement.

Essai à 40 s

Ce soir là, vous allez voir, je n'ai rien anticipé.

Je pars avec un appareil Panasonic GH4. Batterie et carte mémoire : OK. Mini trépied.

Zoom du kit 14-140. Cet objectif est le choix de la polyvalence. J'arrive au dernier moment, je ne sais pas encore où je vais réussir à me placer pour éviter d'être dérangé par les spectateurs.

Premier cliché :

Exifs : focale 15 mm, 40s - f/3,5, ISO 200, mesure de lumière matricielle (oui on peut faire mieux pour la mesure de lumière et pour l'ouverture).

Souvenez-vous dans mon article sur l'ouverture, j'indique que pour la profondeur de champ et la netteté il est préférable d'ouvrir à f/8 ou f/11.

Si cela n'est pas clair pour vous, je vous invite à le lire ou relire.

J'utilise un mini-trépied. Dans le noir et au ras du sol, le cadrage est aléatoire.

Sur ce premier shoot, l'essai de cadrage vers le haut semble OK. Pour la composition, peux mieux faire.

Pourquoi 40 s ? J'ai lu un jour une astuce qui visait à faire une pose longue et masquer entre les tirs.

De cette manière il est possible de superposer plusieurs éclats de feu d'artifices.

Note pour les autres fois :

Commencer par des expositions brèves jusqu'à avoir le bon cadrage avant de passer sur des poses longue.

2e shoot

Cette fois je rentre des éléments structurants dans ma composition.

Mais toujours à 40s, les hautes lumières sont cramées. Les fusées se superposent.

La technique fonctionne mieux en exposant plus brièvement.

En rédigeant cet article, je me dis que la technique de pose longue avec masquage intermitent est mieux si les fusées éclatent à des endroits différents.

Essai à 15 s

Les spectateurs de gauche bougent pendant l'exposition. Ils apparaissent comme des spèctres.

J'ai amplifié les contrastes sous DXO ce qui apporte un joli effet de texture sur les fumées.

Essai à 1/2 s

Changement de technique.

Cette fois il n'est plus question de masquer l'objectif par intermitence (avec mon smartphone).

J'obtiens bien les filaments qui m'intéressent mais l'intensité lumineuse n'y est pas.

Essai à 1 s

Je décide d'augmenter le temps d'exposition à seconde.

J'ai tendance à déclencher un peu tôt. Après plusieurs prises je trouve le bon timing.

L'explosion crée de petits filaments.

Cela reste discret.

A ce niveau là, je n'ai pas encore trouvé le bon réglage pour créer un rendu waouh.

Peut-être qu'un objectif plus lumineux aiderait.

Quoi qu'il en soit ce réglage peut être plus intéressant sur une fusée de feu d'artifice plus grosse.

Essai à 1,6s

Je veux plus de panache. En augmentant le temps de pose à 1,6s, je l'obtiens.

J'ai augmenté légèrement les contrastes pour assombrir l'image et obtenir des silhouettes plus sombres et des fumées moins lumineuses.

Malheureusement je me suis installé au devant du public pour éviter d'être géné.

Il me manque soit du recul, soit mon objectif grand-angle, soit les deux.

Le manque de recul s'avère être fatal et je ne parviens pas à cadrer les fusées hautes du bouquet final.

Fail.

Pour aller plus loin ...

Pour aller plus loin, il est possible d'utiliser le mode bulb si votre appareil en est équipé (ce n'est pas mon cas), ou une télécommande pour déclencher à distance.

Vous avez aimé cet article ?

Votez pour cet article
(aucun vote)
33Vues
0
Vote
Partager
Nico Camshoot

M'inscrire et tester les produits

CAMSHOOT fait parti du réseau de sites Social3W
Le concept du guide d'achat photo / vidéo :

En savoir plus
OU
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation

Connexion

CamShoot est un site du réseau Social3W de 10 communautés

OU
Pas encore inscrit ? S'inscrire