Guide des expressions en photographie

Écrit par
Tutorielouverturebruitfocalebokehvignettage
Le 27 Juin 2016 à 18:26
Voici un abécédaire des expressions techniques de la photographie pour comprendre les notions, concepts et méthodes utilisées par les photographes

A = Av = Aperture = Ouverture

L'ouverture du diaphragme est un des 3 moyens de contrôler l'exposition de sa photo, avec la vitesse d'obturation et la sensibilité.

Un objectif avec un indice d'ouverture élevé (ex : f:0,95) fera rentrer beaucoup de lumière et sera apprécié pour les conditions peu lumineuses comme en soirée. Bien entendu les objectifs à grande ouverture sont souvent plus chers.
Trop d'ouverture peut apporter du flou.

Un indice d'ouverture faible (ex : f:22), fera rentrer peu de lumière.

Un objectif peut avoir une ouverture constante (s'il a une focale fixe = pas de zoom), ou si la focale change.

On peut jouer sur les réglages d'ouverture en utilisant fonction A ou M.
Le mode A permet d'ajuster la sensibilité, mais elle sera généralement gérée en auto ou se règle prudemment au plus bas possible pour éviter l'apparition de bruit.

-

Balance des blancs - WB - White balance

La balance des blancs est le calibrage de température de la couleur dominante. En fonction de la source lumineuse, il est possible de redéfinir un point d'équilibre pour que les blancs de l'image paraissent neutres. L'appareil photo numérique réalise l'opération en automatique. Parfois il peut être avantageux de définir ou redéfinir la balance des blancs en manuel et donner un ton plus chaleureux ou plus froid à l'image. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre tutoriel pour prendre en main la balance des blancs.

Bokeh - Flou d'arrière plan

Le Bokeh est un effet de flou d'arrière plan. Il est souvent utiliser pour mettre en valeur l'objet au premier plan et apporter un effet artistique.
On l'obtient en jouant sur la profondeur de champ mais globalement on l'obtien en effectuant une mise au point en étant proche du sujet.
Un bon bokeh est lié à la forme du diaphragme de l'objectif, c'est à dire s'il a un maximum de lamelles arrondies, ce qui produit des tâches circulaires et des transitions nettes. On obtient également un meilleur rendu en utilisant des objectifs lumineux (à grande ouverture), macro-objectif, téléobjectif.

--
--

Brulé - Cramé

Une "image cramée", c'est une expression pour désigner une image ou portion d'image qui sera sur-exposée. Le blanc domine sur l'information et réduit la perception des couleurs et contrastes.

Capteur

Le capteur est une surface à transfert de charge. Il est composé de photosites, des cellules qui captent l'information lumineuse.
On trouve de différentes tailles. La dimension de référence utilisée pour évoqué le rendu des objectifs est le plein format en 24 x 36 mm. Pour plus de précision voir le coefficient de grossissement ci-dessous.

Coefficient de grossissement

En fonction de la taille du capteur, et de la distance focale, le tirage de l'optique sera différent. La référence retenue pour évoquer le grossissement est comparée à son rendu sur un capteur au format de 24x36 mm présent sur les réflex haut de gamme.

Reflex Moyen format : 36 x 48 mm, 4:3, grossissement x 0,5
Reflex Full Frame - Plein format : 24 x 36 mm, format 3:2, grossissement 1 (taille de référence)
Reflex APS-H Canon : 19,1 x 28,7 mm, format 3:2, grossissement x1,3
Reflex APS-C Nikon : 15,9 x 23,6 mm, format 3:2, grossissement x 1,5
Hybride, Reflex APS-C Canon EF-S : 14,8 x 22,1, format 3:2, grossissement x 1,6
Hybride 4/3 : 13 x 17,3, format 4:3, grossissement x 2
Bridge 5,7 x 7,6, format 4:3, grossissement x 4,6
Compact 4,62 x 6,16, format 4:3, grossissement x 5,6

Crénelage - Aliasing

Le crénelage est une déformation de l'objet, qui peut être induite par les capteurs numériques au moment du captage de l'information lumineuse ou de son traitement (échantillonage) par exemple.
Un capteur insuffisamment défini par rapport à la capacité de l'objectif engendrera un effet de pixélisation/ d'escalier. Réduire le crénelage revient à équilibrer la source et le capteur. Cela peut s'effectuer soit augmentant la définition du capteur, soit en réduisant l'information délivrée via un filtre passe bas. Le filtre passe-bas limite l'information à traiter pour permettre au capteur de gérer une information qu'il est en mesure de traiter plus qualitativement.

DSLR - Digital Single-Lens Reflex

Appareil photo à simple objectif interchangeable et capteur de grande taille (M4/3, ou full frame), en opposition aux appareils photo à capteur de petite taille et objectifs non-interchangeables.

Focale

La focale, c'est la distance entre la lentille (sur l'objectif) et le capteur (sur le boitier).
Un objectif à faible distance apportera un grand champ de vision et inversement.
Avec une valeur en mm, une petite focale (ex : 10 mm) apporter donc un angle de vision large.
Une focale de 50 mm (proche de l'angle humain à environ 46 mm) permet un champ de vision moyen, avec peu de déformation.
Une grande focale, à 70, 85, 100 ou plus apportera un effet "zoom". On peut l'amplifier avec un doubleur de zoom ou des tubes d'extension pour la macro.

Focus Peaking - Zone de mise au point

Le Focus Peaking est un outil numérique qui assiste le photographe ou vidéaste dans la mise au point (MAP). Sur son écran numérique, les zones nettes sont affichées d'une couleur.
L'autre solution est d'utiliser son Autofocus, sur un appareil équipé d'un mode automatique. Dans ce cas, on s'en remet à la performance de l'autofocus de l'appareil, qui peut pomper, avoir du mal à accrocher, ou générer un bruit parasite pour l'enregistrement de la bande sonore.

Grain et bruit

Le grain est un terme utilisé en photo argentique. Il survient par amas de grains d'argent. Pour limiter le grain, ne pas trop agrandir et utiliser une pellicule peu sensible à la lumière.

Le bruit désigne une forme de pixélisation lié à un travail de récupération numérique d'information. Se reporter au paragraphe sur la sensibilité.

Moirage

Le moirage est un effet indésirable rencontré lors d'une superposition de deux trames. Cela peut être celle du capteur et un grillage au loin par exemple. L'appareil qui n'a pas forcément la définition permettant de traduire l'information. Le filtre passe-bas adoucit l'image en floutant les trames, et l'effet de moirage est aténué (mais pas supprimé).

Piqué

En photo et vidéo, le piqué désigne la qualité de détail d'une image. Il se mesure en nombre de ligne par mm ou en nombre de traits pour les écrans vidéo.
On obtien un meilleur piqué en fermant le diaphragme, ce qui limite les déformations, ou en utilisant des focales fixes.

Profondeur de champ

La profondeur de champs c'est la zone sur laquelle l'image sera nette. Elle peut couvrir plus ou moins de distance.
Une profondeur de champ maximale où un maximum de l'image sera nette, s'obtient avec une petite ouverture et une vitesse la plus lente possible.
Le pied est de rigueur. Le flou de mouvement généré peut apporter un effet dynamique à la scène.
C'est la distance entre l'appareil et le sujet qui sera déterminante, on peut diminuer le flou d'arrière plan en se reculant ou en dé-zoomant.

Pour  réduire l'effet de flou ou bokeh pour un portrait par exemple, on cherche à réduire la distance entre la zone de mise au point et l'arrière plan.

--

Sensibilité ISO

La sensibilité est l'un des 3 paramètres d'exposition qui permettent d'ajuster les réglages d'un appareil photo avec la vitesse et l'ouverture. Elle s'exprime en ASA sur les anciens appareils (valeur définie par la sensibilité du film) ou en ISO pour les plus récents (valeur réglable sur l'appareil numérique).
Vous avez certainement déjà pris des photos sombres où le rendu est tout pixélisé. On appelle cela le grain en photo argentique et le bruit en photo numérique. Ils sont directement liés à la sensibilité et la conséquence d'une montée en ISO. En règle général, on recherchera à utiliser les ISO au plus bas.

Sur un bon appareil photo numérique récent le meilleur rendu est obtenu sur 800 ISO (ex Panasonic GH3, GH4). En dessous l'indice est faible et la captation peu sensible aux lumière. On cherche alors à augmenter le temps d'exposition (jouer sur la vitesse d'obturation) ou à augmenter l'ouverture du diaphragme.
A 3200 par exemple, le travail numérique pour récupérer de l'information introduit du bruit, même avec une vitesse rapide et une petite ouverture.
Si vous pouvez modifier l'éclairage ou utiliser un flash, vous récupèrerez de la lumière.

Vitesse d'obturation

Quand on s'intéresse à la vitesse, c'est souvent qu'on cherche à capturer des scènes d'action ou de sport. Pour cela utiliser l'ouverture maximale.

Mais la vitesse peut servir pour faire rentrer plus de lumères sur le capteur avec des temps d'exposition plus longs.

Cet article vous a aidé ? Le rédiger a été instructif pour bien revoir les principes de base de la photographie.
S'il vous a plus alors n'hésitez pas à le partager. Merci !