7 questions à se poser pour enfin prendre de belles photos

Écrit par
Le 28 Septembre 2017 à 16:22
Quelle différence entre une photo banale ou ratée et une photo réussie ? Si vous êtes comme moi, la première, je ne la partage pas. La seconde,...

Quelle différence entre une photo banale ou ratée et une photo réussie ? Si vous êtes comme moi, la première, je ne la partage pas. J’aurais tendance à vouloir la cacher, et ressentirais un mélange de honte et de frustration car au final seul l’instant qu’on a pas réussi à capturer reste. La seconde, j’aime la regarder, perdre mon regard dans tous les coins de l’image. C’est l’avantage quand on arriver à capter l’instant présent. D'ailleurs la vue humaine est parfaitement nette sur 3° des 120° du champ de vision binoculaire. J’aime la photo d’un instant que j’ai réussi à fixer. Qui n’est pas fier, d’avoir réussi à capturer l’ambiance du moment, l’émotion ou l’atmosphère présente et de pouvoir la communiquer ?

“Une photographie forte, ce n’est plus l’image de quelque chose, c’est quelque chose en soi.” Ralph Gibson

Plus concrètement, prendre une belle photo dès la captation, c’est gagner du temps en post production. La majeure partie de la photographie se joue avant d’appuyer sur le déclencheur. Quand le photographe expérimenté agit naturellement à force de pratique que vous n’avez pas, vous devez vous poser les bonnes questions. Celles qui vont vous permettre d’améliorer votre composition, arriver à communiquer de l’émotion, et optimiser la qualité d’image.

1 : Quelle émotion je veux faire ressortir ?

Ca y est vous avez repéré l’émotion à faire ressortir. Reste à composer en fonction, en suivant les conseils du chapitre 1 du guide bien démarrer la photographie dont le lien est en pied d'article.

2 : Quel cadrage adopter pour obtenir une photo réussie ?

Une partie des émotions sera liée au cadrage. Aidez vous des grands principes (règle des tiers, contre plongée, etc). Les grands principes de cadrages sont exposés dans le chapitre 5 du guide.

3 : Y a t il des éléments indésirables dans mon cadre ?

Mieux vaut prendre les précautions et contrôler son cadrage avant de déclencher plutôt que de devoir lutter en post production pour tenter de retirer un panneau, un passant, une ombre ou autre.

4 : Est-il possible d’améliorer l’éclairage en changeant de point de vue ?

Le chapitre 8 du guide consacré à la gestion de la lumière apporte plusieurs astuces dont ces notions essentielles : ne pas hésiter à se déplacer, à attendre que les lumières changent.

5 : Quel mode adopter ?

Sortez la zone de confort du 100% automatique ! Votre reflex propose des modes semi-automatiques destinés à tirer parti du réglage d’ouverture pour maitriser vos effets de flous d’arrière plan, ou de vitesse pour venir à bout des flous de bouger. Le chapitre 8 du guide va vous permettre d’en savoir plus sur le triangle d’exposition et mieux comprendre quel mode utiliser.

6 : Quel effet de flou je veux obtenir ?

L’effet souhaité va conditionner votre distance au sujet, le réglage de distance focale et de l’ouverture (Bokeh), la vitesse pour obtenir un filé sur un sujet en mouvement par exemple.

7 : Quel est le déclenchement le plus judicieux ?

Retardateur pour éviter le flou de bougé, rafale pour multiplier les chances d’obtenir l’instant présent, clic à la demi-pression, post focus ?

Question bonus : Dois-je utiliser l’Autofocus ?

La mise au point automatique (Autofocus) ne donne pas toujours les résultats attendus suivant la puissance du module AF et de comment l’on s’en sert. Ce point est évoqué au chapitre 6 du guide.

Demandez votre guide gratuit des 10 conseils pour donner plus d’éclat à vos photos :

ajouter un commentaire
0
vote
Répondre Aucune réponse