Test web Sony A7R II : L'hybride plein format hautement défini

Écrit par
TestA7R IIhybrideSonyAlpha
Le 12 Mai 2017 à 19:49
Le Sony A7R II fait parti des rares hybrides plein format. Il s'approche des meilleurs reflex photo et devient l'un des meilleurs boitiers vidéo 4K.
 
Boutique Stock Ports Prix
- PriceMinister NC Offerts 2 085,00 €

Caractéristiques du Sony A7R II

  • Capteur CMOS 42.4 Mpx, 24x36 , 4.17 Mpx/cm
  • Objectif Selon objectif
  • Stabilisation Optique
  • Ecran 7.5 cm, non TN, 1228800 points, 3/2, non tactile
  • Sensibilité (plage ISO) 50 - 102400 ISO
  • Fichiers JPEG, ARW (RAW Propriétaire)
  • Vidéo 4K 3 840 x 2 160 px à 30/25/24 i/s
  • Poids 625 g
 

Présentation du A7R II

En qualité de fabricant incontournable de capteurs photos, Sony délivre une véritable démonstration de savoir faire avec son Sony A7R II. Cet hybride cumule tous les avantages des autres Sony A7 contemporains notamment la sensibilité du A7S, la définition du A7S II, l'autofocus de l'A7R. Tout porte à penser que la qualité d'image est au rendez-vous au regard des caractéristiques réunies. 

Le Sony Alpha 7R II est hautement défini avec un capteur plein format de 42,4 Mpx, la stabilisation 5 axes par déplacement du capteur et la 4K vidéo. La stabilisation optique permettrait de gagner jusqu'à 4,5 IL. L'ambition suivi par Sony est clairement de venir concurrencer les meilleurs appareils du marché comme le Nikon D810 pour la photo, et son concurrent pour la vidéo au moment de sa sortie, le Panasonic GH4.

Le processeur BIONZ X du A7R est revu et optimisé pour apporter plus de réactivité. En revanche il reste limité à 5,2 i/s en rafales et sature vers 24 photos consécutives, avec impossibilité de modifier des paramètres en cours de route. Cela n'est pas pour plaire aux photographes de sport. La vitesse reste dans la moyenne de ce que proposent les reflex.

La sensibilité est un gros atout du modèle, et s'étend sur une plage très étendue qui va de 50 à 102 400 ISO. Les JPG sont propres à 3200 ISO, et les RAW peuvent être exploités en 6400 à 12800 ISO.

Principaux atouts :

 Le Sony Alpha 7R II fonde son caractère de polyvalent photo / vidéo à très bonne qualité d'image grâce aux points suivants :

  • Vidéo 4K(UHD 3840x2160) directement sur carte mémoire SDHC tandis que le A7S nécessite un enregistreur externe pour filmer la 4K. En format 16/9, l'enregistrement 4K fonctionne par regroupement de pixels HD 1080.
    La compression vidéo 4K utilise le XAVC-S et le codec H.264. Le débit 4K est de 100 Mb/s et le débit 1080 en 60i/s de 50 Mb/s. 
  • Le capteur 24x36 mm est dépourvu de filtre passe bas et surtout rétroéclairé : sa densité de trame et le rétroéclairage améliorent la sensibilité jusque des valeurs extrêmes, de 102400 ISO. 
  • L'A7R II utilise le système autofocus hybride avec plusieurs modes de détection de phase, détection de contraste, de visage et d'oeil. L'A7R version 1 a une détection de phase définie à 117 points. La version II est hautement définie avec ses 399 points, qui couvre 45 à 50% de surface du capteur. La détection de contraste reste identique avec 25 zones.  
  • En vidéo, la vitesse de l'autofocus est ajustable sur trois positions : lente, moyenne ou rapide.
  • Il propose 4 boutons de personnalisation.
  • L'écran LCD à 1228800 points utilise un quadruplet de sous-pixels (BBRV : blanc, bleu, rouge et vert.), ce qui signifie que le rendu de détail et des couleur est très bon. Il ne pivote pas à 180° et ne peut malheureusement pas être retourné et protégé pour le transport.
  • Le viseur 100% offre 0,78x de grossissement.
  • Les optiques Sony sont suffisamment lumineuses pour exploiter ce capteur body buildé. D'autres montures reflex comme les Canon sont compatibles avec l'autofocus avec certaines bague d'adaptation.
  • Le mode super 35 mm utilise la surface APS-C du capteur mais génère un haut niveau de détails encore plus important. Le format d'entrée sera de 5 168 x 2 912 px et celui de sortie en 3 840 x 2 160 px. Cela induit un facteur multiplicateur 1.5x. Dans ce mode, l'autofocus couvre presque 100%.

Test Web du Sony Alpha 7R II

Les évolutions sur le boitier sont bien présentes mais elles restent perfectibles.
La poignée plus creuse et se prend mieux en main que sur le A7. L'arrière du boitier passe en magnésium mais le gain de poids est pénalisé par ailleurs avec les principales améliorations apportées par ce modèle. Même si elle est très appréciable, la stabilisation 5 axes du capteur plein format et rétroéclairé ajoute du poids. Le A7R II atteind 630 g.

La troisième amélioration est l'autofocus à 399 points. L'importante couverture paye mais il pèche encore en rafales car elles sont limitées à 5 i/s sur 24 RAW et génèrent tout de même 50% de déchets. Le mode suivi de sujet est peu convaincant.

Les images sont conséquentes mais restent manipulables en post production.

En vidéo, il est possible d'ajuster les ISO à la volée et de profiter du format 1080 HD enregistré en XAVCS en 120/100/60/50/30/25 et 24 i/s au débit de  50 Mb/s

L'appareil est un peu lent au démarrage, avec 1,4s de la mise en tension.

Le mode silencieux pert de qualité, enregistrement RAW habituellement à 14 bits descend là à 12 bits.

Titre du testSiteNoteDate
Test / Sony A7R II, l'orgie de pixels aussi bien en photo qu'en vidéo   Lesnumeriques 4/5 septembre 2015
L'hybride familial accessible et efficace  Focus numerique recmmande aout 2015
A7R II, l'hybride plein format champion des hautes définitions   01net recommande juillet 2016
Craquer pour l'appareil hybride OM-D EM10 MarkII d'Olympus?   Cnet 4/5 novembre 2015

Sony A7R II : Doué en photo et vidéo

  • Excellente gestion de l'image en vidéo, y compris contrastes des zones sombres à ISO élevé
  • Netteté, couleur, contrastes
  • Stabilisation mécanique 5 axes en photo et vidéo, avec viseur stabilisé
  • Connexion WiFi NFC
  • Mode obturateur électronique vraiment silencieux(rideau et obturateur mécanique désactivés)
  • Profils d'image (Picture Profile) avec préréglages vidéo paramétrables
  • Sortie Micro HDMI non compressée, 4:2:2
  • Viseur (électronique) agréable au grossissement important de 0,78x
  • Plus léger. Plus compact qu'un reflex, et que le GH4
  • Résistant humidité et poussière
  • Ecran bien défini et lumineux
  • Focus Peaking, Zebras ajustables, histogramme, zoom dans l'image
  • Viseur liveview
  • Alimentation (et utilisation) possible par câble micro USB
  • Griffe porte-accessoires (pour micros XLR)
  • Synchro flash à 1/250 s
  • Sensibilité (pas de filtre passe bas), pas de bruit jusque 6400 ISO
+
  • Verroullage de la MAP sur un sujet et non une zone
  • Autonomie (200 déclenchements)
  • Déclencheur mou
  • 1 seul slot SD, alors que les fichiers sont conséquents.
  • Menus pouvant être simplifiés (photo et vidéo mélangés)
  • Fonctionnalités disponibles en option payantes, bracketing et correction d'exposition.
  • Vitesse d'images en rafales limité
  • Vidéo 4.2.0 couleurs à 8 bits seulement. Pas de 4K ciné 4096 x 2160 px
  • Ecran ni tactile ni sur rotule, donc ajustement du point d'AF pas intuitif
  • Pas de GPS
  • Prix
  • Pas de flash intégré
  • Pas de connexion USB 3.0
  • Pas de possibilité de saisir les données de Copiright
  • Grip du A7 incompatible
  • Pas étanche, et quelques optiques Sony restent sans joints à la baïonette
  • Oeilleton et dégagement oculaire perfectible
  • Fichiers bruts compressés
Le Sony A7RII fait parti des rares plein formats 24x36 mm à la fois compact et hautement stabilisé. Il introduit de vraies améliorations en performance, notamment en intégrant la vidéo UDH. L'autofocus est performant même s'il reste perfectible. La stabilisation 5 axes apporte un vrai plus pour exploite le capteur 42 Mpx. L'association de hautes performances en photo et en vidéo est l'intérêt principal du Sony A7R II. Le mode silencieux séduira pour le spectacle. Depuis le A7R, les progrès sont significatifs tout n'a pas été amélioré comme l'autonomie (+30 vues).

Complément d'information sur le Sony

A ce prix là, Sony ne propose certes pas d'écran tacile ce qui peut être déroutant pour choisir le point d'AF, mais le constructeur fournit deux batteries et le chargeur comme pour s'excuser de ne pas avoir su mieux améliorer l'autonomie de son équipement énergivore. Bonne nouvelle, l'appareil est utilisable lorsqu'il est en charge. Pour augmenter l'autonomie du A7R II, il est aussi possible de s'équiper d'un grip d'alimentation de type VG-C2EM

Sur le plan de la définition, le Sony A7R II se positionne entre le Canon EOS 5DS R (50 Mpx) et le Nikon D810 (36 Mpx). Sur le plan du prix, il se situe entre les deux.

Le viseur du A7R II a plus de grossissement que le Nikon D4S (0,7x) ou que le Canon EOS 1DX (0,76x).

Pour monitorer le rendu, Sony propose un moniteur externe CLM-FHD5 à affichage HD1080 avec fonction de zoom, focus peaking et prise en charge de affichage S-log.

 
Boutique Stock Ports Prix
- PriceMinister NC Offerts 2 085,00 €
   
Boutique Stock Ports Prix
- PriceMinister NC Offerts 688,38 €
- Amazon NC 710,29 €