GUIDE : bien choisir son trepied (stabilisation)

Écrit par
Guidestabilisation
Le 02 Décembre 2016 à 17:25
Un pied est indispensable pour la stabilité en photo et vidéo, pour utiliser un téléobjectif, pour des images nettes sur expositions longues et macro

Guide d'achat : Trépied pour la photo et la vidéo

Un pied photo est indispensable pour la stabilité en vidéo, pour une captation au téléobjectif ou pour obtenir une image nette sur une exposition longue, pour les photos panoramiques, pour la macro avec un diaphragme assez fermé, le HDR (processus de prise de vue découpé en plusieurs photos pour restituer une photo recomposée et de haute qualité)

 

Bien choisi, un pied doit pouvoir s’utiliser plusieurs années. Bien évidemment la construction à un impact sur le portefeuille. On trouve des petits pieds dans les 80€ mieux investir un peu plus pour satisfaire une utilisation durable que de changer plusieurs fois de matériel avant de trouver le bon.

 

Choix des matériaux

Premier critère, le choix des matériaux, qui influera fortement sur le prix. Le plastique offre un prix très abordable mais pas très qualitatif. Lui préférer l’aluminium. Ce matériau offre le meilleur compromis de poids, de légèreté et de prix. Les prix s'envolent rapidement avec l'utilisation de composite. Le carbon un plus léger mais aussi bien plus cher.

Côté budget, mieux vaut s’approcher des 250€ que des 100 €.

 

Base plate ou bol ?

Les trépieds sont composés du jambage et du support d’appareil. Prudence cependant car certains jambages et supports sont incompatibles.

Les rotules à base plate peuvent permettre d'utiliser un slider ou autre rail de travelling en montage direct. Parfois ces accessoires sont compatibles avec le bol de 75 mm par exemple. L'avantage ? 15° de correction rapide de niveau à ajuster avec seulement 1 poignée, contre 1 ou 2 des 3 jambes de votre pied à ajuster en jouant sur leur longueur pour obtenir l’horizontal parfait.

Les pied peuvent s’acheter séparément ou en kit. On peut recommander par exemple un kit trépied Vanguard Alta Pro 263 AT ou d'associer un pied Manfrotto 190 XPROB à sa rotule 496RC2.

 

Pour approfondir la question des rotules, rendez vous sur notre guide d’achat spécial consacré aux rotules.

 

 

Quel pied pour quel usage ?

Le choix d’un trépied, c’est avant tout celui d’un pied adapté à votre appareil, en fonction de son poids une fois accessoirisé (micro, téléobjectif, etc).
C’est aussi le choix d’un appareil adapté à votre taille car le pied doit vous permettre d’utiliser votre appareil sans se casser le dos, votre oeil doit être à peu près à hauteur de l’oeilleton.
C’est enfin le choix d’un appareil adapté à votre pratique. On vous détaille tout cela dans les paragraphes suivants.

Trépied photo

Le trépied photo basique possède une manette de réglage pour l’axe vertical, une pour l’axe horizontal, et une dernière pour molette pour pivoter l’appareil de gauche à droite. Il est suffisant pour la photo statique, permet le portrait. Economique et relativement léger et peu encombrant il peut suffir pour débuter en vidéo.
Un appareil photo lourd nécessite un pied massif déjà pour qu'il ne se renverse pas avec une rafale de vent, mais aussi pour absorber efficacement l'onde de choc du rideau (shunter) sous peine d'introduire un flou sur le bas de la photo.

Options incontournables

Certaines colonnes centrales amovibles permettent de se transformer son trépied en monopode. Le monopode peut suffir pour la photos et la vidéos lors de randonnées, pour supporter des objectifs lourds, pour une mise en place rapide. Il n’offre cependant pas la stabilité d’un trépied.
La fonction de colonne supérieure orientable est très intéressante pour des prises portrait ou pour la macro. Toujours pour la macro, pouvoir retourner la colonne centrale permettra d’être au plus proche du sol.
Contre les rafales de vent, certains pied sont équipés d’un crochet pour ajouter un sac de lestage. Astucieux.

Trépied pour voyage et l'action

Les baroudeurs et les voyageurs ont leurs propres critères d’achat de trépied. Priorité à la compacité et l’encombrement minimum loger le pied dans les bagages et au poids pour éviter les taxes sur les dépassements de poids des bagages lors des transports.
Le trépied doit être léger, peu encombrant et facile à manipuler. Le poids doit être contenu.

Pour arriver à un haut niveau de compacité, quelques rares modèles ont un pied réversible.

 

Pied pour la vidéo

Pour des mouvements fluides, les pieds vidéos sont équipés de rotule ou tête fluide, avec parfois un pan à gâchette.

Certains modèles sont équipés d’un bol. Cela permet de rectifier l’assiette sur 15° par exemple et de trouver l’horizontal sans avoir à ajuster les pieds jusqu’à ce que la bulle de niveau soit bien réglée.

Pied pour la macro

Pour la Macro, un trépied capable de placer l'objectif au ras du sol, associé à un ou deux rails de mise au point (montés en croix).