Guide sur la stabilisation photo et vidéo

Écrit par
Le 02 Décembre 2016 à 16:14
La stabilisation d'image est un élément clé pour travailler les poses longues, les photos à main levée, avec les focales longues ou en usage vidéo.

La stabilisation : une arme pour la qualité d'image

Pour la photo et la vidéo, la qualité d’image passe par la possibilité de stabiliser l’image.
Il est alors possible de fermer le diaphragme et avoir plus de profondeur de champs, des effets de flou de mouvement.
En vidéo la stabilisation apporte un vrai confort visuel, indispensable pour éviter tout effet de rendu amateur. La stabilisation interne permet de travailler avec des luminosités plus faibles ou des vitesse d'ouverture plus réduite pour obtenir images de qualité, même à main levée.
Pour bénéficier de la stabilisation interne, c'est au moment du choix du matériel que ça se passe. Il est possible de s'équiper d'objectifs stabilisés. Pour optimiser le rendu, ils sont à coupler à appareil photo équipé d'un capteur stabilisé.

 

Pour choisir son trépied photo ou vidéo, rendez-vous sur la page du guide d'achat trépied correspondant aux stabilisateur de poing, gyro gimbal, slider ou autres supports de stabilisation comme la grue permettent d'obtenir la stabilité en plans fixes ou en mouvement.

Choisir son stabilisateur de poing

Le stabilisateur de poing ou Gimbal est la solution de simplicité et de fiabilité pour réduire les mouvements parasites. S'il le stabilisateur à contrepoids utilisant la gravité pour stabiliser l'image se montre être la solution la plus abordable financièrement. A l’usage cependant, il faudra prendre le temps de l’équilibrer parfaitement. Le boitier peut pivoter sur son axe vertical et uneseconde main est parfois nécessaire pour rectifier le cadrage et la ligne d’horizon si les mouvements du caméraman / photographe sont trop importants.

Choisir son gyro stabilisateur

Le gyro stabilisateur, motorisé est beaucoup plus précis, pour garder le sujet dans le champ de vision. Permet de filmer autrement que l’objectif à l’horizontal.
C’est un réel investissement financier mais le résultat est là. Les Ronin sont une référence en la matière.

Choisir son support : la perche à selfie (stabilisée ou non)

L'achat d'une perche à selfie peut s'envisager selon :

  • la dimension rétracté et déployée
  • la présence d'un bouton déclencheur ou non
  • la présence d'une stabilisation et le nombre d’axes stabilisés (1, 2, 3, 5),
  • possibilité de dragonne
  • le nombre de poignées,
  • le poids que peut supporter le stabilisateur
  • le bras mécanisé qui risque empêcher l’ouverture de son écran amovible

Ce dernier point peut s'avéré crutial pour du run & gun. Pourtant c'est la concession à faire pour utiliser bon nombre de modèles.

Guidestabilisation