GUIDE : bien choisir son Objectif photo

Écrit par
Guidephotoobjectif
Le 01 Décembre 2016 à 12:17
Voici un guide d'achat pour choisir au mieux son optique photo et vidéo. La qualité de l'objectif prime sur celle du boitier pour assurer un résultat

Guide d'achat : Choisir son objectifs photo

Camshoot vous présente les bases pour comprendre comment choisir au mieux son optique. En photo et vidéo, la qualité de l'objectif prime sur celle du boitier. En effet, un objectif de haute qualité pourra apporter une image de qualité au boitier tandis qu'un objectif de qualité moindre ne permettra pas au boitier d'assurer un résultat optimal. Le choix d’un objectif est donc un réel investissement. Il se gardera longtemps, quand un super boitier risquera de se faire dépasser technologiquement en quelques années.

Qu’est ce qu’on entend par “bon objectif”, quel grossissement, quelle monture, quelle ouverture, que signifient les inscriptions indiquées sur un objectif ?

On vous explique tout point par point.

Pourquoi vous devez choisir un objectif lumineux

Par bon objectif on entend ayant un indice de luminosité élevée. S'équiper d'un objectif à grande ouverture de diaphragme apporte plus de possibilités sur l'exposition, un meilleur flou d'arrière plan et contribue à un meilleur rendu général de l'image. Cependant cette qualité d’image à un revers de médaille. Pour assurer une grande ouverture de diaphragme, l’objectif lumineux aura une construction plus complexe et un volume plus important. Il sera aussi plus cher.

Les capteurs numériques de petite taille ont besoin de faire rentrer un maximum de lumière. Ils requièrent donc des objectifs de grande clarté optique pour un usage en condition de faible luminosité.

Indice d'ouverture : Reconnaître un objectif lumineux

L'indice d'ouverture maximale est indiqué sur chaque objectif. il s'agit d'un ratio donc une ouverture importante se traduit par des valeurs numériques les plus faibles possibles.
Exemple d’objectifs lumineux : 0,95, 1,4, 2, 2,8

Exemple illustrant le principe d’un indice élevé (valeur numérique faible) sur l’ouverture du diaphragme:
Un objectif 50 mm ouvrant à un indice de F/1.2 donnera 50/1,2 soit un diaphragme ouvert à 41,6 mm. Un objectif 50 mm ouvrant à un indice de F/2.8 donnera 50/2,8 soit un diaphragme ouvert à 17,86 mm.

Ouverture constante ou variable ?

L’ouverture des objectifs (zoom) peut être constante ou variable sur la course de la focale. L’indice d'ouverture constant sera noté par exemple F/2.8 quand l’indice d’ouverture d’une optique variable sera précisée comme ceci F/3.5-6. C’est à dire que l’ouverture varie en fonction de la distance focale utilisée les objectifs zoom.
Une ouverture constante peut être appréciée en vidéo, pour des changements rapides de distance focale et surtout pour une parfaite maîtrise de la profondeur de champ.

Utilisation avancée : incidences de l’ouverture sur la qualité de l’image

Retenez aussi que la qualité de l'objectif peut changer suivant l'ouverture du diaphragme.

  • Vignettage et aberrations chromatiques (plus présent si diaphragme ouvert), on a intérêt à exploiter un diaphragme le plus fermé possible pour obtenir la qualité optique. Mais on a pas toujours les temps d'exposition et la sensibilité adapté.
  • Diffraction (apparaît diaphragme fermé)
  • Piqué (maximal à ouverture intermédiaire)

Choisir la focale de son objectif, fixe ou zoom/téléobjectif ?

La valeur de focale se choisit en fonction de la distance qui sépare le sujet de l'appareil photo. Sur l’objectif, le grossissement correspond à la longueur focale (distance entre la lentille et le capteur). Elle peut être fixe (ex 50 mm) ou variable comme sur un zoom (ex 70 - 200 mm).

D’une manière très générale, plus l’objectif apporte du grossissement et moins il sera lumineux. Pour privilégier la qualité qu’offrent les objectifs lumineux il faudra alors se montrer raisonnable sur le niveau de zoom car les objectifs zoom lumineux sont volumineux, lourds et onéreux.
Vous aurez alors à choisir entre un objectif fixe et spécialisé ou zoom et polyvalent.

 

Les objectifs à focale fixe sont ceux qui rendent la meilleure qualité optique et sont les plus lumineux. Leurs lentilles sont optimisés pour une seule configuration quand celles des téléobjectifs doivent respecter un compromis pour un rendu sur toutes la plage de réglage.

Cependant sur objectif à focale fixe le cadrage se fait en se déplaçant ce qui modifie la distance qui sépare le sujet du photographe.

Certaines situations exigent un petit compromis de qualité au profit de la polyvalence pour remplacer un jeu de plusieurs focales fixes par un seul objectif zoom (18-105 mm) pour couvrir un maximum de situations en voyage par exemple. En effet, les objectifs zoom ont une construction complexe qui les rendent globalement moins lumineux que les objectifs à focale fixe.

On comprend alors pourquoi les photographes utilisent souvent des focales fixes.

 

L'opérateur pourra obtenir la netteté désirée en faisant varier cette distance. La distance focale sur un zoom peut varier, simplement retenons pour le moment que l'objectif numérique zoom dispose d'une bague de mise au point (MAP) et une bague pour changer la distance focale et obtenir un grossissement de l'image accompagné d'un recadrage.

 

Lire notre Top 10 des meilleurs optiques à focale fixe 40, 50 et 85 mm

Objectif zoom, grand angle, télé-objectif, quelle profondeur de focale choisir ?

Une distance courte entre la lentille de l'objectif et le capteur du boitier créent un champ de vision large.

La valeur se rapprochant le plus du champ de vision de l'homme est 46 mm. Le 50 mm rend donc un minimum de déformation. C’est donc cette focale qui est privilégiée pour les portraits.

On parle de grand angle en dessous de 50 mm. Les objectifs à faible distance focale (exemple 12-35 mm) sont des grand-angles. Ils sont adaptés pour la prise de vue de près et les champs larges. Leur usage n'est pas adapté pour les portraits par exemple.

Vers 85 mm et au delà ce sont les téléobjectifs. Ils sont utilisés pour des plans serrés et pour obtenir des détails sur des plans éloignés. Ces repères sont donnés à titre comparatif car la taille du capteur a un impact sur le choix d’objectif. Ainsi les repères exposés ci-dessus sont donnés pour les capteurs full frame uniquement. Pour les capteurs plus petits, un facteur multiplicateur s'applique car la focale sera différente selon taille du capteur et la distance focale.

 

Format de capteur :

  • Full Frame x1 - pas de facteur multiplicateur

  • MFT x2 - un objectif 42.5 mm devient un 85 mm et un 70-200 mm devient un 140-400 mm

  • APS-C x1,5

  • APS-C (Canon) x 1,6

  • APS-H (plus commercialisé) x1,3

Plage d'utilisation :
Un équivalent 24 mm en plein format sera apprécié pour le reportage et l'architecture
Un équivalent 50 mm en plein format correspond à l'angle de vision humain
Un équivalent 82 mm en plein format est la focale privilégiée pour le portrait

Usage avancé, quels sont les autres critères d'achat pour son objectif ?

En fonction des effets souhaités, vous pouvez choisir l'objectif suivant le nombre et la forme des lamelles qui composant le diaphragme. Cela influe directement sur le contour de forme de l'image, quand vous captez une source de lumière vive par exemple.

La matière du corps en plastique ou métal est peut-être anecdotique pour certains, elle est pourtant gage de fiabilité pour d'autres.

La fluidité des bagues de mise au point et de zoom sera déterminante pour la vidéo. Elle est aussi très recherchée en photo. La prise en main de l'objectif s'impose pour regarder également la course des bagues et éventuellement la présence ou l'absence d'une butée d'infini.

Puis-je utiliser un objectif manuel sur un boitier d'appareil photo numérique ?

Concernant les objectifs interchangeables, certains objectifs analogiques peuvent être montés sur boitiers numériques. Cependant les appareils numériques sont équipés de petites broches pour assurer un pilotage (numérique) de l'objectif par le boitier. Ce dernier est capable d'ajuster le diaphragme et la mise au point. En utilisant un objectif manuel, il faudra effectuer ces réglages la main. L'ouverture se règlera via une bague de réglage du diaphragme. Pour profiter pleinement des fonctions numériques et éviter de devoir faire tous les réglages manuellement, il faudra donc s'orienter vers les optiques compatibles avec la monte de votre marque de boitier.

 

La fixation des objectifs se fait par baïonnette avec 1/4 de tour pour verrouiller la position. Les différents constructeurs n'utilisent pas tous le même standard. C'est pourquoi il faudra veiller à respecter les compatibilités des montures.