GUIDE : bien choisir son Objectif Macro

Écrit par
Guide
Le 01 Décembre 2016 à 16:19
La photo de détail ou Macro nécessite un matériel spécifique pour réussir ses grossissements. Bague d'allonge, bonnette, objectif macro, explications.

La Macro est une pratique de photographie ou vidéo de détails, et concerne principalement  la prise de plans d’insectes, de fleurs ou autres petits sujets.

 

Un objectif zoom standard aura du mal à effectuer une mise au point proche et ne sera donc pas intéressant pour la photo macro. Un grand angle serait déjà plus adapté mais il est lui aussi limité par une distances minimale de mise au point. Le grand angle ne permet pas de se rapprocher suffisamment  des petits sujets pour obtenir le niveau détails escompté.
Un grossissement important implique donc l’utilisation d’un matériel spécifique notamment au niveau des objectifs. Il existe trois catégories d'objectifs macros et des alternatives à l’achat d’un nouvel objectif macro avec l’utilisation d’additifs avec les bagues d'allonge ou des bonnettes.

Bagues pour Macro

 

Celles-ci se positionne entre l'objectif et le boitier. Là ou les bagues augmentent la distance de tirage, cela abaisse la distance minimale de mise au point et surtout augmente le grossissement de l'optique. Elles placent la lentille de l’objectif très proche du sujet.

Bonnettes Macro

Pour des cadrages serrés, les bonnettes s'ajoutent sur un objectif et et permettent un grossissement sans s’approcher du sujet. Elle n’induit pas de perte de lumière contrairement aux bagues d'allonges. Cette solution peut trouver son intérêt avec certaines familles d’insectes.

 

Il est aussi possible d’exploiter des soufflets macros mais la faible profondeur de champs de la macro est poussée à son maximum avec les soufflets.

Objectifs Macro

Les focales des objectifs de macrophotographie sont fixes pour restituer un maximum de détail et éviter d’introduire des aberrations dans l’image. Les objectifs pour photo de détail se reconnaissent car ils portent la mention "Macro".
Un objectif Macro peut aussi servir pour la photo normale et un objectif non Macro peut être utilisés en Macro avec bagues d’adaptation et bonnettes.

Peut importe la solution utilisée, le principe de la photo de détail et d’arriver à un grossissement de 1:1 ou plus. C’est à dire que le sujet, un insecte par exemple, aura au moins la même dimension sur le capteur.

Les objectifs macro offrent bien entendu quelques avantages. Ils disposent d’une ouverture importante qui facilitera la mise au point de l’autofocus. Ce dernier est fortement recommandé pour une mise au point facile. Il sera d’autant plus performant que l’objectif est lumineux car il fonctionne à pleine ouverture au moment du déclenchement. Le réglage d’ouverture défini par l’utilisateur restant plus réduit pour respecter la profondeur de champs induite par le réglage.

 

Pour extraire un maximum de détails, l’objectif pourra être stabilisé et être utilisé à main levée. Pour éviter toute mauvaise surprise, vous pouvez tout aussi bien vous orienter vers un objectif non stabilisé accompagné d’un pied photo.

L'éclairage en Macro

La macro pose deux à trois contraintes sur l’éclairage. La première contrainte d’éclairage, vient du fait que plus on grossit l'image sur le capteur, moins elle sera lumineuse, surtout si l’on ajoute un dispositif pour amplifier le grossissement de l’optique. La qualité en macro demande donc de veiller à choisir des solutions qui restituent l’image avec une clarté optique.

La seconde contrainte d’éclairage est celle que l’on introduit. Plus l’on s’approche du sujet et plus l’on masque la lumière qui arrive sur le sujet. Il faudra alors prévoir de jouer sur l’éclairage.

La troisième contrainte d’éclairage est liée à la profondeur de champ qui est très faible sur les objectifs macro. Il peut-être utile de diminuer l’ouverture du diaphragme pour augmenter la profondeur de champs, mais les temps d’exposition augmentent alors. A moins d’introduire de l’éclairage...

Pour travailler la lumière naturelle il vous faudra prévoir un réflecteur.
Pour travailler avec une lumière artificielle homogène il vous faudra équiper l’objectif d'un flash/diffuseur.