Guide : bien choisir sa mémoire de stockage flash ou disque dur

Écrit par
GuideSSDdisque dur
Le 03 Avril 2017 à 10:46
Choisir entre une mémoire flash ou un disque dur peut se révéler cornélien, pour stocker la mémoire sur ordinateur, copier des informations en externe

Deux types de mémoire pour ordinateur

Dans nos ordinateurs la mémoire peut être présente sous forme de mémoire vive et/ou de mémoire de stockage. La mémoire vive correspond à de la mémoire flash (la fameuse barette de cache RAM, viser 16 Mo si possible). La mémoire de stockage peut prendre la forme d'un traditionnel type disque dur (Hard Drive Disc ou HHD) avec disque en rotation et tête de lecture, ou type mémoire flash (Solid State Drive ou SSD) qui ne nécessite pas de temps de déplacement de la tête de lecture pour atteindre l'information stockée.

Concrètement, qu'est ce qui change, laquelle choisir pour de la retouche photo ou montage vidéo ?

Post production : Quelle sollicitation de la mémoire de stockage ?

De plus en plus d'utilisateurs traitent leurs fichiers images par ordinateur, que ce soit de la petite retouche photo ou du montage vidéo amateur ultra léché.

Les fichiers images étant particulièrement volumineux, leurs traitement et leur stockage peuvent nécessier d'importantes capacités. La mémoire est de plus en plus utilisées aux vues du nombre d'heures de vidéo déversées sur la toile. Elle se décompose en  :

  • lecture, fonction basique, mais essentielle !
  • édition (logiciel Adobe Premiere, ...),
  • écriture (exportation), fonctionne avec une mise en mémoire tampon (compression).

La mémoire est principalement sollicitée au moment du chargement ou de l'écriture des fichiers. Pour la fluidité de jeu chez les gamers, ou de montage vidéo, c'est d'avantage le processeur et la carte graphique qui sont impliquées.
En lecture/écriture bureautique, la mémoire travaille avec peu d'opérations simultanées. Ces dernières se multiplient pour l'enregistrement vidéo de parties de jeu, pour l'export multiple comme le transcodage de plusieurs pistes vidéo simultanées. Techniquement ce sont des blocs sequentiels à faible profondeur de file qui travaillent. Un disque SSD sera à même d'assurer une écriture multiple et intense contrairement au HDD qui aura un risque de saturation de la mémoire tampon. Ce dernier sera suffisant pour le traitement d'image et le montage vidéo, à condition de disposer d'une excellente mémoire vive et mise en compression.
Les performances de la mémoire tampon des disques SSD seront à privilégier surtout pour de l'acquisition ou de la retouche.

Pourquoi choisir un disque dur externe ?

Les fichiers photo, vidéo et la musique occupent beaucoup d'espace. Le disque dur externe reste idéal pour le stockage ces données pour le bon rapport capacité/prix qu'il offre. On lui reconnait les atouts suivants :

  • Capacité
  • Economique, bon rapport capacité / prix
  • Certains sont très performants
-

Pour choisir un stockage SSD ?

La mémoire flash SSD est adaptée pour une utilisation ponctuelle, comme l'écriture à la captation, ou la mémoire tampon pour l'ajout d'effet et la retouche. On lui reconnait les atouts suivants :

  • Silencieux
  • Réactif
  • Débit
  • Fonction antichoc

La réactivité que propose la mémoire SSD en fait le choix idéal pour héberger le système et les applications qui se lanceront rapidement.  Les temps de chargement sont réduits.
La mémoire HHD
étant plus économique, il est possible de l'utiliser en interne ou en externe pour le stockage multimédia.

Choisir le format de disque dur externe ou sa mémoire flash

Parmi les critères, celui du format de mémoire est premier :

  • 1,8 pouces, principalement destinées aux smarphones, tablettes.

  • 2,5 pouces pour un usage portable ou mémoire externe transportable. Il est alimenté par le cordon de transfert de donnée. Les disques SSD sont généralement de ce format. Un boitier adaptateur permet d'utiliser un disque 2,5 pouces dans un emplacement 3,5 pouces.

  • 3,5 pouces pour un usage interne ou disque de bureau pour sauvegarde principalement. Il est alimentée par le secteur nécessite un transformateur. Il est plus lourd, plus volumineux, plus énergivore, mais aussi plus puissant et plus économique à l'achat qu'un SSD !

  • La mémoire 5 pouces 1/4, au top dans les années 80's!

Choisir la performance de son disque dur ou mémoire flash

La performance peut s'apparenter à plusieur notions comme la capacité, le temps d'accès, la configuration du branchement, et même la connectique qui peut devenir limitant si elle est sous-dimensionnée.

  • La capacité de stockage en Mo opur la mémoire RAM, en Go, voire To pour les SSD et HDD. Le prix de revient au Kilo-octet est nettement plus élevé en SSD. Généralement 120 à 240 Go suffisent pour héberger le système et les applications. Un second disque HDD de 1 ou 2 To fera l'affaire.
  • La vitesse de rotation du disque dur en trs/min (ou Rotation pa Minute - RPM), 5400, 7200 voire 10 000 pour les gamers et 15 000 tr/min pour les serveurs ! Les 5400 tr/min seront les plus discrets et suffisants pour du stockage. Les 7200 tr/min suffisants pour le stockage des fichiers multimédia, voire de faire tourner les programmes et applications.

  • La réactivité s'exprime en millisecondes (ms). Elle est meilleure en SSD, qui sont par ailleurs plus discets et plus confortables associées aux machines silencieuses. Les systèmes d'exploitation Windows sollicitent fortement la mémoire. Un SSD apporte donc de la réactivité.
  • La mémoire cache est importante (ex : 32 Mo).
  • Les données sont traitées par un contrôleur via un frimeware qui se doit être de qualité. Il peut optimiser l'usure du disque SSD, analyser les données pour éviter les pertes ou même optimiser leur compression.
  • L'interface des disques 2,5" au format portable existe en mSATA ou PCI-e.
    Pour l'infographie et le montage vidéo l'objectif est de profiter du débit continu que l'on trouve dans les configurations PCI-e 3.0 4x + NVMe ou SATA 3 (600Mo/s) par exemple, quand le SATA1 autorise (150 Mo/s) et le SATA 2 (300 Mo/s).
  • ConnectiqueUSB 1.0USB 1.1USB 2.0Wireless USBUSB 3.0Thunderbolt 1Thunderbolt 2USB 3.1Thunderbolt 3
    Année 1996 1998 2000 2005 2008 2011 2013 2013 2015
    Débit   1,5 Mbits/s - 0,19 Mo/s 12 Mbits/s - 1,5 Mo/s 480 Mbits/s - 60 Mo/s 480 Mbits/s - 60 Mo/s 5 Gbits/s - 600 Mo/s 10 Gbits/s 20 Gbits/s 10 Gbits/s - 1,2 Go/s 40 Gbits/s
-
  • Le montage NAS,  JBOD, frontal RAID niveau 0 ou niveau 1 pour optimiser la disponibilité de la mémoire, ou la sécurisation des données.
  • La fiabilité dans le temps. Les disques à simple ou double plateau seront plus fiables que les multiplateaux comme le 3 Teraoctets et plus. La mémoire SSD est encodée soit 1 bit/cellule (SLC) 2 bits /cellule (ou MLC) voire 3 bits/ cellule avec les TLC mais qui sont à éviter fortement pour l'infographie ou la vidéo.
  • La garantie, certains constructeurs comme Samsung annoncent 5 ans voire plus.

Quelle marque de disque dur ou mémoire SSD choisir ?

Les constructeurs de disques se comptent sur les doigts d'une main, Intel, Samsung, Toshiba.
Pour  les constructeurs de contrôleurs c'est la même chose. On peut sans rentrer dans les détails dire que de loin tous se valent, à quelques variations près de performances et de finitions. Connectique, fonction antichoc, cryptage des données, disque partagé, multimédia capable de lire les fichiers, etc.

-