Faire ses premiers pas avec un objectif zoom

Écrit par
Tutorielobjectif
Le 11 Juillet 2017 à 19:15
Voici une sélection d'informations pour tirer le meilleur parti de son objectif photo quand on débute la photographie.

Prise en main de son objectif zoom

Sur un appareil photo de débutant, et dans les kit boitier + objectif proposés par les constructeurs, les appareils sont systématiquement équipés d'objectif zoom.

L'objectif adapté pour débuter est le transtandard : ex 18-200 mm car ce seul objectif couvre l'essentiel des besoins.

En actionnant la bague de zoom, on modifie l'angle de vision. Ainsi 18 mm, correspond au champ de vision large et 200 mm correspond à un champ de vision étroit ("on zoome").

Pour plus d'information et savoir quand utiliser une focale de 35 mm, 50 mm ou autre, rendez-vous sur notre guide comment bien choisir son objectif photo.

Cadrer : choisir la plage focale qui couvre la scène désirée

Ce grossissement équivaut à se rapprocher ou à s'éloigner du sujet ce qui peut être pratique quand cela n'est pas possible. Pas besoin de rentrer dans la cage du lion pour lui tirer le portrait.

Le zoom s'utilise donc pour conserver une meilleure qualité d'image possible, pour limiter la déformation dans les coins, pour assurer un bon cadrage, et pour photographier un sujet éloigné sur lequel on voudrait zoomer.

 

Objectif transtandard, une question de compromis

Bien entendu vous vous doutez qu'un équipement grand public accessible en prix implique des compromis sur la construction et la qualité de l'image.

Les réglages extrèmes font ressortir les défauts optiques liés au niveau de conception. On parle d'aberrations chromatiques, de distorsion et de vignettage. Les termes spécifiques de cet article sont définis dans notre Guide des expression en photographie.

Au Grand-angle et autres objectifs inférieur au 35 mm, l'image risque d'être déformée. On appelle cela la distorsion.

Pourquoi investir dans une focale fixe de 50 mm

En complément de votre objectif zoom une des meilleures suggestions que l'on peut vous adresser et d'investir sans hésiter dans une focale fixe de 50 mm.
Cette focale est proche du champ de vision de l'homme, et reste relativement exploitable. Les focales fixes ont une construction plus simple et de meilleures qualités optiques notamment au niveau du "piqué", qui désigne la précision de l'image.
Quelques constructeurs profitent de la simplicité de construction pour rogner sérieusement leurs marges et rendre les focales fixes à la fois qualitatives et attractives financièrement. Une fois que l'on en utilise une et que l'on apprécie la qualité et le faible poids, on en veut d'autres ! C'est là que les constructeurs se rattrapent.

A partir de 100€ en monture Canon, la focale fixe 50 mm ouve à f/1.8 (=lumineuse). Cela facilite fortement les prises de vue en basse lumières et la création de flous d'arrière plan.

Mise au point : Automatique ou manuelle ?

Vous avez deux possibilités pour définir la zone de netteté, la première faire travailler l'appareil photo en mode automatique, grâce à l'autofocus (AF), ou la seconde utiliser la bague de Mise Au Point (MAP) manuelle.
Il est possible de s'aider du liveview (retour sur l'écran), du mode loupe ou d'un assistant électronique visuel appelé "focus peaking" même si d'une manière générale mieux vaut rester focaliser sur l'action, qui se passe dans le viseur.

Quand utiliser la stabilisation ?

Les objectifs non stabilisés, ou en mode stabilisation OFF sont compatibles avec une utilisation sur trépied, voire à main levée pour les très petites focales ou associés à un capteur stabilisé.

Les objectifs stabilisés sont équipés d'une motorisation des lentilles qui aide à compenser les micro-mouvements de l'objectif, donc à réduire les flous ou à augmenter les temps de pause pour obtenir des images plus lumineuses. Avec la stabilisation, il est donc possible de gagner en luminosité.

On trouve des objectifs stabilisés chez Canon, Nikon, Sigma et Fuji X, Sigma, Tamron et Tokina.
D'autres constructeurs se sont d'abord focalisés sur la stabilisation du capteur, comme Olympus, Pentax et Sony.
Aujourd'hui, la stabilisation est de plus en plus répendue "5 axes", ce qui permet de compenser efficacement les petites vibrations uniquement. Elle fonctionne si le sujet est immobile ou si le mouvement est prédictif.

Nos recommandations :

  • Pensez à activer la stabilisation avant de déclencher !
  • Mieux vaut la désactiver quand elle n'est pas sollicitée notamment au transport.

Je n'ai pas de bague d'ouverture, c'est grave docteur ?

La bague d'ouverture est présente sur les objectifs mécaniques et certains objectifs électroniques. Sur un objectif électonique que l'on reconnait par ses broches, l'ouverture se règle aussi via le boitier en automatique ou en manuel avec la molette correspondante.
L'ouverture du diaphragme est une partie de l'équation de l'exposition, car c'est l'un des deux moyens à disposition du photographe pour jouer sur sur la quantité de lumière qui va rentrer sur le capteur avec la durée d'exposition.