Guide : bien choisir son Eclairage

Écrit par
Le 06 Janvier 2017 à 16:48
L'éclairage est une notion essentielle à maîtriser pour réussir ses compositions photo et vidéo. Le choix du matériel pour traiter la lumière est donc

La clé pour obtenir une qualité d’image est d'obtenir une bonne exposition. Cela est d'autant plus vérifiable que son appareil est de faible qualité. Pour déboucher certaines scènes, l’éclairage est donc la seule solution pour exposer correctement les sujets sombres.
On s’évite ainsi une montée en ISO et le bruit numérique qui vient avec. On tâche ici de réunir les principales notions à prendre en compte quand on cherche à investir dans un éclairage. Pour éclairer votre choix (on a pas pu résister), on décomposera les recommandations suivant deux types d'éclairages.

--

Flash ou lumière continue, deux types d'éclairage

On distingue donc deux types d’éclairages, la lumière flash pour la photo donc et la lumière continue pour la photo et la vidéo. Dans les deux cas, la lumière continue est plus facile à aborder.

Deux sources sont possibles, les lampes incandescentes halogènes ou tungstène ou le fluo. Le premier offre un rendu plus chaud en température d’image mais les sources lumineuses chauffent. Le second offre un rendu plus proche de la lumière naturelle du jour et plus économique en énergie. Suivant ses contraintes, comme la proximité avec un sujet sensible à la chaleur, on portera son choix vers l'une ou vers l'autre solution.

Eclairage continue avec panneau LED

L'éclairage le plus répendu aujourd'hui est assuré par panneaux LED, ils peuvent être transportables sur batterie ou filaires dans le cas de l'éclairage studio.
On choisira l'éclairage en fonction de la forme des panneaux, de la puissance lumineuse, de la fréquence, de la température ou encore de caractéristiques comme l'étanchéité.

 

Attention les panneaux qui proposent plusieurs teintes ne restituent pas nécessairement toute la puissance annoncée puisque certains panneaux LED ont par exemple pour moitié des diodes d'une température et qui s'illumineront quand l'autre moitié correspondant à une autre température restera éteinte.

Eclairage : Quelle puissance ?

La puissance de l’éclairage de la torche est exprimée en Watts. Avec les perles LED, la puissance consommée est plus faible que pour les ampoules à incandescence. L'information des Watts (18W) doit alors être convertie en équivalent ampoule à incandescence (cela donnera 350W), ou en lux (ex : 800 Lux à 2 m).
Les panneaux LEDS à variateurs peuvent permettre de délivrer une puissance réglable.

Eclairage : Quelle fréquence ?

En photo la fréquence n'a pas de grosse incidence.
En vidéo la fréquence de l'éclairage compte puisqu'elle peut générer un effet stromboscopique indésirable. En fonction de celle-ci, il faudra pouvoir configurer l'enregistrement en PAL ou en NTFC.
Si une lumière scintille alors que vous enregistrez une séquence vidéo et que vous êtes dans un mode qui le permet, alors il est possible d'augmenter la vitesse d'ouverture jusqu'à faire disparaitre le scintillement.
Si votre enregisterment clignote, il existe des solutions de traitement post prod. Par contre pour les ralentis, c'est pas gagné.

Eclairage : Quelle température pour quel rendu ?

La température de lumière, c’est le degré de blancheur de la source lumineuse. Il est possible d'utiliser un éclairage d'une température particulière est importante pour rééquilibrer la composition. Il est important de regarder la température en Kelvin (5500 à 6500 K pour la lumière du jour) de son ou ses éclairages photo et vidéo, pour éviter d’avoir une moitié de plan “bleuté” par une lumière et l’autre “orangé” par exemple.
Un soleil à l’horizon : 2000 K
Une lampe halogène 3200 K
Le soleil au zénith 5800 K
Un ciel nuageux 6500 à 8000 K

Il existe des modèles d'éclairages réglables en température, par exemple de 3200K à 5500 K.
L'autre solution mais qui implique une perte d'intensité lumineuse est d'apposer un filtre type gelatine avec une température précise.
Ne pas négliger l’éclairage du fond pour que le sujet se détache.
Pour les petits objects, Kit studio avec fond blanc optimisés pour le détourrage.

Autres critères :

  • Présence de volets latéraux pour orienter le fasceau
  • Dimensions
  • Poids
  • Connection : trépied, broche flash, poignée
  • Avec ou sans diffuseur
  • Fonctions avancées : écran tacile, indicateur de batterie
  • Disponible dans une offre pack / kit d'éclairage LED


Lumière flash : les basiques

L'énergie dégagée par l’éclairage flash s'exprime en Joules.

Avec les appareils numériques il est facile d’obtenir le rendu immédiat et donc d’utiliser l’éclairage par flash. Avant c'était plus compliqué et les photographes utilisaient les appareils photos instantanés ou autres appareils de calcul ASA pour se faire une idée de l'exposition. Ils cumulaient plusieurs réglages et jouaient sur le développement pour obtenir les rendus désirés.

Aujourd'hui, il existes des modeleurs comme les boites à lumières, bols, parapluies pour diffuser la source lumineuse.

Leur alimentation est assurée par batterie ou sur secteur.

Il existe des kits flashs pour se lancer, voire du matériel plus endurant pour répondre aux exigeances d'un usage intensif.

Pour faciliter la tâche, opter pour des flashs pouvant descendre à quelques joules seulement, et idéalement à puissance réglable et pouvant monter en puissance. Cela permettra de couvrir un maximum d’usages comme éclairer un fond éloigné ou travailler à pleine ouverture.


Il existe des options pour flash, comme un diffuseur rond, un diffuseur de poche, pocket box.


Avec un téléobjectif, le flash pourra être couplé à un better beamer pour projeter la lumière plus loin.

L'éclairage pour la macro

Pour la macrophotographie ou la macrovidéographie, l'éclairage est partie intégrante de la composition. L'opérateur peut s'aider d'un flash pour réintroduire de la lumière sur le sujet. Il sera accompagné d'un diffuseur.
Pour rééquilibrer la lumière naturelle, rien de mieux que d'utiliser la lumière naturelle, à l'aide d'un réflecteur donc. Il adoucit la lumière et rend plus douces les ombres générées par le sujet. 
Bol réflecteur
Réflecteur pliables (ronds, triangles, rectangles, carrés)
Boites reflecteur