Débuter en photographie : enregister en JPG ou RAW ?

Écrit par
TutorielJPEGRAW
Le 30 Juin 2017 à 14:51
Voici ce toute personne qui débute en photo devrait savoir à propos de l'enregistrement JPG et RAW, de la compression et du traitement des fichiers.

Image brute ou image compressée, et si vous aviez le choix ?

Tous les appareils photos captent une image brute que l'on appelle "RAW". Tous délivrent une image au format JPG car il s'agit du meilleur format pour stocker une image à la fois de qualité et de faible volume.
Certains appareils délivrent le fichier RAW et JPEG ou même laissent le choix de l'un ou l'autre. Comment choisir ?

Qu'est ce que le JPEG ?

Pour bien comprendre les avantages et inconvénients du JPEG, il faut s'intéresser au principe de  fonctionnement.
Le JPEG pour Joint Photographic Expert Group) est le format d'enregistrement compressé d'image le plus commun car c'est celui qui offre le meilleur rendu pour une image allégée en donnée. Il répond ainsi aux contraintes de volume de stockage très limité des débuts de l'informatique et cet avantage comparatif lui a permis de s'imposer à tous.

JPG : une perte d'information et donc de qualité d'image

L'extension des fichiers est principalement le .JPG. L'image JPG est encodée suivant un algorithme pour réduire l'espace occupé sur le volume de stockage. Cette compression implique une perte d'information irréversible si la compression est importante. Il existe plusieurs niveaux de compression. Naturellement plus la compression est élevée, et plus il y aura de perte de qualité sur l'image.

Le JPG exploite un point faible de la vision humaine

L'encodage et le décodage utilisent la faible sensibilité de l'oeil humain à la chrominance (hautes fréquences) au moment de "simplifier" l'image. Elle fonctionne en division par blocs, par encodage de la chrominance par moyenne de celle de pixels voisins, par une transformation numérique sans compression, puis une "quantification" avec compression suivant l'algorithme JPG. Une quantification/compression trop forte donnera un aspect unifié pour le bloc, et un rendu de pixel pour l'oeil.
L'ouverture du fichier JPG reproduit toutes ses phases dans l'ordre inverse, sans pouvoir restituer le rendu initial.

Et le .RAW ?

Les photographes experts et professionnels préfèrent retoucher les fichiers sources, sans compression. Ils sont appelés "RAW", car n'ont aucune compression et aucun correctif constructeur. Le fichier RAW est brut, sans perte d'information, mais doit être exploité en post production.

Voir le Tutoriel premiers pas en photo RAW.

Conclusion :

Pour débuter, paramétrez votre appareil pour enregistrer le format .JPG, car le format est le plus pratique pour le stockage et le partage d'images. Contrairement au RAW qui nécessite un traitement, le résultat est visible directement.

Par curiosité, vous pouvez configurer l'appareil en JPG + RAW, juste pour constater et comprendre la différence. Cela pourra pourrait bien vous aider sur les shootings sur des scènes difficiles comme du mouvement ou la basse lumière. Mais comme votre progression est étroitement liée à votre curiosité et à votre capacité à tester de nouvelles choses, restez pro-actifs, testez !